Le Colorado Provençal de Rustrel, dans le Luberon.





Mot de passe oublié ?
viadeo
facebook
Accueil arrow Triathlon arrow Triathlon découverte de la baule
Triathlon découverte de la baule Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Lamare Benoît   
29-09-2009
Le triathlon de la baule était pour moi le 2ème mais également le dernier de la saison. Voici mes impressions.

Depuis le temps que j'entends parler de la "lessiveuse" du départ de la baule, j'ai enfin pu constater ce que ça donnait.

 Nous étions donc 2 troupeaux de 500 personnes à s'élancer dans l'eau. J'étais sur la première ligne ce qui ne m'a pas empêché de me faire doubler avant même l'entrée dans l'eau (à 30 mètres du départ). Dès les premiers mouvements de crawl c'est le bordel, celui de devant n'avance pas, celui de derrière met ses bras sur mes jambes, ceux des côtés me serrent. Je choisis sans m'en rendre compte de me décaler vers le côté intérieur de la première boué. Tactique payante. Au bout de 200 m je commence à pouvoir nager "normalement". Je contourne la première boué et rentre tranquillement vers la plage. Je regarde devant, il n'y a pas grand monde. Je sors de l'eau pour rejoindre le parc de transition, le retour sur la terre ferme ou plutot le bitume est assez douloureux lorsqu'on court les pieds nus. 

 Je prends le vélo et pars pour mes 20 kms. Rapidement un groupe se forme. Ca roule mais pas plus que ça. Sur 20 personnes nous devons êtes 4-5 à prendre des relais. Lorsque nous finissons les 20 kms, en arrivant sur le remblais, je regarde ou en sont les premiers au niveau de la course à pied. Et je suis très surpris de voir qu'ils commencent juste quand on arrive au parc. J'étais donc dans le premier peloton. 

 Je  commence à courrir en me callant derrière un gars qui était avec moi dans le peloton. Après mi-parcours je ne me suis fait doubler que par 10  personnes. Sur les derniers 100m 3-4 personnes me doublent ... dommage pour mon classement.

Je termine 53ème en 1h10. En sortant 41 ème de l'eau et 30ème après le vélo je suis assez content de moi. 

 L'année prochaine je passe aux CD.

 

Départ de la baule

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 Benoit Lamare
admin