Biarritz





Mot de passe oublié ?
viadeo
facebook
Accueil
Voyage en Bolivie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Lamare Benoît   
23-09-2012

 drapeau Bolivien

!Avertissement! Votre navigateur doit autoriser le javascript pour bénéficier de toutes les fonctions de navigation du site.

 

J -1 : 1er octobre

Lors du voyage vers la Bolivie, nous avons fait escale à Miami beach le temps de quelques heures. Contrairement à ce que l'on pensait, c'est une ville plutôt agréable. Benoit s'est baigné, l'eau était chaude (environ 23 degrés) pour l'océan Atlantique.

miami

 

J 0 : 2 octobre

Après environ 30h de voyage, nous sommes arrivés à Santa Cruz sous une pluie tropicale. Nous nous sommes baladés dans la ville qui n'a pas beaucoup d'intérêt, à part les marchés et la nourriture. La ville ressemble à un mélange entre l'Indonésie et l'Argentine.

mercado

 

 J + 1 : 3 octobre

Nous voici à Cochabamba dans une région montagneuse assez désertique. Aujourd'hui nous avons visité le centre de la ville, cette fois-ci sous un grand soleil. L'après-midi, nous avons pris la route (pavée et piste en terre) avec un guide en direction du parc national Torotoro (zone montagneuse plutot désertique).

 route

torotoro3

Le soir nous sommes arrivés dans le petit village de Torotoro situé à 2700 m d'altitude. Il n'y a quasiment aucun touriste, c'est agréable.

Voici notre hôtel :

hoteltorotoro

Par contre il y a d'énormes araignées. Apparemment c'est rare d'en voir à cette altitude, mais on est tombé dessus sur un chemin. Elles sont mortelles si elles ont un point rouge sur la tête. On n'a pas vérifié

araignee

 

J + 2 : 4 octobre

Le matin, nous sommes allés explorer la ciudad de Itas, un ensemble géologique de cavernes et de plateaux de toutes les couleurs dans un paysage magnifique, avec le guide doyen du village dont le nom figure dans le guide du routard !

Caverne itas

itas

Ensuite nous sommes allés visiter une grotte en spéléologie. Nous ne pensions pas qu'il y avait des passages si techniques et particulièrement si étroits (8 m de galerie de 50 cm de hauteur, pas top pour les claustros), mais ça a été une experience très sympa.

Grotte

speleologie1

grotte

Le soir, notre guide nous a emmenés sur un site où l'on peut voir des centaines de traces de dinosaures incrustées dans la roche (photo de la marche d'un diplodocus).

dinosaure

 

J + 3 : 5 octobre

Nous sommes allés faire une rando en direction du cañon de Torotoro, très impressionant. On en a (enfin Vanessa) bavé à descendre dans le canyon et surtout à remonter à pic les 250 m à 2700 m d'altitude. Pour l'instant, nous ne ressentons pas le mal des montagnes, mais nous sommes un peu fatigués et avons du mal à respirer lors d'effort.

canyon1

canyon

L'après-midi, nous avons pris le chemin du retour pour Cochabamba.

 

J + 4 : 6 octobre

Nous voici à Sucre; ville classée Unesco pour son architecture de type colonial. La ville est plus agréable que les précédentes que nous avons visitées, plus calme. Les gens sont aussi plus sympathiques et certains parlent même anglais, ce qui n'est pas très commun en Bolivie !

Sucre

 

J + 5 : 7 octobre

Nous avons visité le marché de Tarabuco, un des plus populaires de Bolivie.

tarabuco

Le soir, nous avons pris la direction de Potosi, un peu plus vers le sud. Nous avons dormi dans un ancien monastère assez frais, d'aurant plus qu'on était à 4000 m d'altitude.

 

J + 6 : 8 octobre

On a visité Potosi qui est également classée au patrimoine Unesco. La ville comporte de nombreuses très belles églises, mais à part ça, c'est pas extraordinaire.

potosi2

En debut de soirée, nous avons pris un bus de nuit pour Tupiza, qui se situe près de la frontière Argentine.


J + 7 : 9 octobre

En fait on devait arriver le lendemain matin vers 6-7h de notre bus de nuit, mais heureusement que Benoit s'est reveillé vers 3h du matin et a compris qu'on était arrivé à destination. On a donc été ravis d'arriver en pleine nuit dans une ville que l'on ne connaissait pas pour chercher un hôtel.

Après quelques heures de sommeil, nous avons découvert le village de Tupiza qui est beaucoup plus paisible que les autres grandes villes que l'on a visitées auparavant.

L'après-midi, nous avons fait une marche dans un canyon. Les couleurs étaient magnifiques et nous étions tous seuls.

Canyon

 

J + 8 : 10 octobre

Nous nous sommes baladés dans les alentours de Tupiza où nous avons découvert des paysages encore tres différents du genre western aride avec des cactus. Il faisait extrèmement chaud et on est rentré complètement cuits.

desert_cactus

 

J + 9 à J + 11 : 11 au 13 octobre

Nous sommes partis pour un circuit de 4 jours dans le Sud Lipez et le Salar d'Uyuni avec une agence. Nous étions avec une autre française et une italienne dans le 4x4. Toute cette région se situe entre 4000 et 5000 m d'altitude, donc il fait froid, il y a du vent et un soleil de plomb.

Nous avons vu des paysages allucinants : des montagnes de toutes les couleurs, des déserts (désert de Dali qui porte bien son nom), des lacs, des sources d'eau chaude, des volcans, des lagunes rouges et turquoises avec des flamants roses par centaines, des espèces de geysers...

Les soirs nous dormoins dans des petites auberges glacées sans douche et sans électricité. Et le dernier soir, nous avons dormi dans un hôtel de sel (le sol est couvert de gros sel), un truc vraiment atypique !

lamas

flamand2

flamant

ruine

lac

arbre pierre

deser

geyser

tourbiere

eau chaude

lagune rose

vane_roche

hotel de sel

 

J + 12 : 14 octobre

Nous avons fini notre tour par le Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde (environ 12 000 km2). Nous avons admiré le levé du soleil, puis nous avons fait pein de photos marrantes avec notre guide et les autres touristes.

salar

salar

 

 Dans le salar, nous nous sommes arrêtés sur une "ile" de cactus.

ile cactus

ile des cactus

vigogne

Nous avons fini le circuit dans la ville d'Uyuni où il n'y avait strictement rien à voir ni à faire.

 

J + 13 : 15 octobre

Nous sommes partis vers la Paz dans un avion de 20 places au vol très mouvementé, avec 1/2 journée de retard sur l'horaire prévu (merci Amazonas).

Ensuite, nous avons visité la Paz. C'est une ville énorme étagée entre 3500 et 400 m d'altitude. Toutes les rues sont en pente et avec l'altitude et la pollution, ce n'était pas évident de respirer.

La paz

 

J +14 : 16 octobre

Nous avons visité les ruines de Tiwanaku. A cette occasion nous avons retrouvé la touriste Italienne rencontrée entre Tupiza et Uyuni. Les ruines sont grandes mais il reste encore 4 étages (sur 7) sous nos pieds donc on ne se rendait pas trop compte de l'importance du site.

Tiwanaku

Tiwanaku2

 

J + 15 : 17 octobre

Nous sommes partis en bus puis en bateau pour le côté Nord de l'île du soleil située sur le lac Titicaca. Notre hôtel se situait sur un banc de terre entouré par le lac. Nous avions donc une plage de chaque côté, avec vaches, ânes et cochons.

Le transport nous a pris une bonne partie de la journée. Le reste du temps, nous avons visité le petit village dans tous les recoins.

 

J +16 : 18 octobre

Nous avons fait le tour de l'île (route des crêtes) et avons visité des ruines Incas. Nous avons marché environ 20 km, avec pas mal de descentes au niveau du lac (3 800 m) et de montées sur les sommets (4 000 m).

L'eau était magnifique, on se croyait en bord de mer :

Ile du soleil

Les ruines Incas :

Ile soleil

Ile soleil

 

J +17 : 19 octobre

Nous avons quitté le lac Titicaca pour nous rendre à Sorata, un village Andin. Malheureusement après nous être arrêtés dans un no man's land pour changer de bus, un chauffeur nous a indiqués que la route était bloquée, on n'a pas compris pourquoi. Nous avons donc decidé de retourner sur La Paz. Puis, nous avons perdu plusieurs heures dans l'agence de la compagnie aérienne qui a decidé de changer tous nos vols réservés pour  le reste du sejour, sans assurer les correspondances ... 

 

J +18 : 20 octobre

Nous avons visité la vallée de la Luna située à proximité de la Paz. Les paysages sont incroyables. C'est surprenant de trouver cela en bordure de ville.

Vallee de la lune

 

J + 19 : 21 octobre

Nous nous sommes rendus en Amazonie à Rurrenabaque en avion et avons passé l'après-midi à visiter le coin.Il faisait une chaleur écrasante et descendre de 4000 m d'altitude à 300 m avec plus de 30°C, ça fait drôle.

perroquet

 

J + 20 : 22 octobre

Nous avons pris un petit bateau pour aller dans la réserve naturelle Serere pour 3 jours. Sur le bateau, nous avons pu approcher des capibaras, des espèces de cochons d'Inde géants et des tortues.

capibara

Le long du chemin qui permet d'accéder au centre de la réserve, nous avons rencontré un serpent venimeux très dangereux ; première rencontre agréable.

Nous étions logés dans une cabane en bois en pleine jungle.

lodge

L'après-midi, notre guide nous a emmenés sur un lac pour observer les oiseaux. De nombreuses espèces sont présentes.

ben barque

oiseau

serrere

Nous avons ensuite pêché des piranhas. Ca n'a pas mordu pour Benoit et Vanessa n'a pas essayé mais notre guide en a pêché une petite dizaine pour le repas du soir.

pirhana

Dans la maison principale où nous prenions nos repas, les gens ont recueilli 3 singes araignées dont 2 petits ; espèce en voie de disparition dans ce lieu, des perroquets et une tarentule qui nous rendait visite de temps en temps.

ben singe

perroquet

Le soir, nous avons repris une barque (qui prenait l'eau, très rassurant dans un lac rempli de piranhas) pour observer les caïmans et les alligators du lac. En pleine nuit, on peut voir leurs yeux rouges et les approcher d'assez près.

caiman

 

J + 21 : 23 octobre

Levés à 4h45 du matin pour une marche dans la jungle avec notre guide et deux autres touristes (de Singapour et d'Allemagne). Dans l'obscurité, on peut recncontrer plus d'animaux, par contre c'est un peu flippant d'entrendre plein de bruit et de penser qu'il y a des bestioles du genre araignées ou serpents un peu partout.

On a effectivement vu pas mal d'animaux : des papillons, une grenouille colorée toxique, plusieurs espèces de singes (capucins, écureuils) et aussi un serpent (inoffensif) qui nous est passé entre les jambes. 

papillon

singe1

singe2

L'après-midi, nous avons traversé le lac en bateau pour aller marcher de l'autre côté de la réserve. Cette fois-ci, nous n'étions que 3 et comme nous faisions moins de bruit, nous avons fait de belles rencontres :  un grand groupe de red hollow monkey, dont une femelle est passée à 5 m de nous sans nous voir, des pecaris ; sorte de sanglier, un autre serpent qui nous est passé encore une fois entre les jambes. On a un peu psychoté pour la suite de la marche, d'autant plus qu'on est rentré de nuit.

singe3

 

J + 22 : 24 octobre

Levés à 4h30 pour une balade sur le lac et une rando dans un autre coin de la forêt. Dès la mise à l'eau du bateau, on est tombé sur un nouveau serpent toxique aquatique (un bébé). Lors de la rando, nous avons rencontré une espèce de loutre qui grimpe dans les arbres (on ne connait pas le nom).

De retour au lodge, nous avons fabriqué des bijoux à l'aide de petites noix de coco et de graines. Benoit a gouté au vers de coco, plein de protéïnes.

Lors de notre marche du centre de la réserve jusqu'à notre lodge, la femelle singe araignée recueillie avec son petit nous a suivis et a pris peur, car elle se sentait perdue dans ce secteur de la jungle qu'elle ne connaissait pas. Donc elle a sauté sur Vanessa et s'est aggripée en faisant des petits cris d'apeurement. Nous avons été obligés de la ramener dans les bras à la maison principale.

vane_singe

L'après-midi, nous avons repris le bateau qui prenait encore plus l'eau car nous étions plus nombreux, pour retourner à Rurrenabaque. En plus, nous avons percuté un tronc d'arbre à grande vitesse pour observer un capibara.

 

J + 23 : 25 octobre

Le début des galères !

Notre vol Rurrenabaque - La Paz a été annulé : problème électronique, grève à La Paz, problème d'approvisionnement de carburant, on nous a tout sorti ! Nous étions censé faire Rurre - La Paz - Santa Cruz afin de passer une journée dans la région avant notre vol pour la France. Comme nous étions contraints par le vol international, nous nous sommes résignés à prendre un taxi et emprunter la "route de la mort" que nous ne voulions surtout pas prendre : 17h de voiture sur une route dangeureuse à flanc de falaise avec une circulation de camions monstrueuse. Nous avons eu quelques frayeurs.

route mort

En milieu de nuit, nous avons eu le droit à un orage, encore moins rassurant ! 

Arrivés en haut de La Paz (qui est une grande ville en forme de cuvette) vers 5h30 du matin, la voiture est tombée en panne. On a donc pris un autre taxi.

 

J + 24 : 26 octobre

Après 3 heures de sommeil, nous sommes allés voir notre compagnie aérienne pour notre vol international pour expliquer notre problème : comme notre premier vol a été annulé, nous n'avons pas pu nous rendre à Santa Cruz, d'où partait notre billet pour Miami. Tous les vols nationaux étaient complets toute la journée sur les autres compagnies. On a commencé à vraiment être énervés et stressés car bien que notre avion passait par La Paz avant de passer à Santa Cruz, la compagnie refusait de nous vendre ce billet car il n'était pas international. Pour faire court... on a déboursé très cher pour pouvoir partir de la Paz au lieu de Santa Cruz et avons encore perdu une journée supplémentaire.

 

J + 25 : 27 octobre

Nous avons pris notre avion très tôt le matin pour un long voyage qui cumulé aux précédentes journées de bateau et voiture nous a fatigués.

 

J + 26 : 28 octobre

Enfin arrivés ! 

 

Si l'on passe tous les problèmes de transport qui nous ont un peu gâché le séjour vers la fin, c'était encore un beau voyage. Les paysages sont magnifiques et très variés : forêt tropicale, montagnes andines, désert de sel, canyon, grotte... En Amazonie, nous avons vécu les moments les plus exceptionnels en observant des animaux dans une jungle très sauvage et pour certains dangereux.

Au premier abord, les Boliviens ne sont pas spécialement accueillants, mais nous avons rencontré des personnes intéressantes et ouvertes, notamment en mangeant dans les marchés.

Nous avons également rencontré des touristes de tous horizons très sympathiques.

 

the end

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 Benoit Lamare
admin